Les raisons qui amènent à consulter

Le fait de consulter un psychologue n’est pas toujours aisé. On peut se trouver hésitant sur la pertinence d’une telle démarche, se demander si cela sera vraiment utile et aidant.

Pour vous aider à franchir le pas, je me permets de dérouler pour vous les situations et ressenties auxquels les personnes accompagnées ont été confrontées dans le cadre de mon activité de psychologue clinicienne et psychothérapeute, depuis ces 15 dernières années.

Si les situations se ressemblent, les vécus diffèrent évidemment.

Je sais combien il est difficile de confier une difficulté personnelle, d’espérer pouvoir la dépasser, d’avoir l’humilité de demander l’aide nécessaire pour y arriver. Mais quand je contemple l’expérience de libération, de renouveau intérieure et de transformation chez les personnes que j’accompagne, je ne peux que les inviter à se remercier d’avoir oser une telle démarche.  Savoir si c’est le « bon » moment pour consulter est avant tout votre secret; cela se joue entre vous, votre inconscient et sûrement des milliers de petits choses qui composent votre contexte de vie. Je vous souhaite que la liste ci dessous vous aide à discerner ce « bon » moment…

Vous êtes dans une difficulté avec vos parents , votre fratrie ou votre famille élargie et vous vous sentez:

  • incompris
  • ne sachant plus trouver une juste distance
  • dans une relation trop souvent conflictuelle
  • seul et impuissant à gérer des parents vieillissant et/ou fragiles
  • hériter d’une charge très lourde qui pèse sur vos épaules
  • tenu de garder un secret familial qui vous isole

Vous souffrez à la suite de l’expérience de la maternité (la vôtre, celle de la femme qui partage votre vie ou celle d’un proche):

  • interruption volontaire de grossesse, interruption médicale de grossesse
  • fausse couche ou de plusieurs fausses couches à répétition
  • infertilité ou stérilité
  • grossesse, accouchement, allaitement
  • etc.

Vous êtes dans une difficulté avec vos enfants et vous sous sentez:

  • angoissée par votre rôle de parent
  • en difficulté pour poser des limites
  • dans une communication violente vis à vis de vos enfants
  • honteux et coupable de vos réactions à leur égard
  • impuissant et inquiet face aux réactions de vos enfants: enfant jaloux, capricieux, colérique, enfant triste, déprimé, isolé, enfant nerveux, agité, angoissé, ayant des phobies, des tocs, distrait, ayant des troubles de l’endormissement ou du sommeil, de l’agressivité, des somatisations à répétition, perturbé dans son identité sexuelle, etc.
  • impuissant, inquiet, ou dans une envie de rejet de votre ado suite à : conduites à risque, violence, conduites addictives, décrochage scolaires, scarifications, menaces ou tentatives de suicide, somatisation à répétition, …etc
  • etc.

Vous êtes dans une difficulté de couple et vous vous sentez:

  • dans une communication violente
  • dans l’absence de projet commun
  • dans un sentiment de solitude important
  • dans une attente jamais assouvie
  • dans une jalousie envahissante envers votre partenaire ou de votre partenaire à votre égard
  • mal à l’aise, frustré  dans vos relations sexuelles
  • dans une situation douloureuse d’infidélité conjugale
  • vous vivez avec un conjoint atteins d’une maladie somatique ou psychique
  • etc.

Vous vivez une recomposition familiale et vous vous sentez:

  • incapable d’y trouver votre place
  • en conflit perpétuel avec votre beau-père, belle-mère, beau-fils, belle-fille
  • coincé au milieu d’un conflit
  • en difficulté pour savoir quel juste rôle doit jouer votre nouveau conjoint auprès de vos enfants
  • etc.

Vous êtes célibataire et vous souffrez de :

  • chagrin d’amour
  • ruptures amoureuses à répétition
  • peur de l’engagement
  • dépendance affective vis-à-vis d’un(e) ex-amoureux
  • absence ou débordement de sentiments amoureux
  • estime de soi dégradée, dépréciée
  • solitude pesante
  • d’une orientation sexuelle incertaine
  • etc.

Vous êtes dans une situation de séparation ou de divorce et vous vous sentez:

  • incapable d’échanger avec votre ex conjoint sur la question parentale
  • dans une perte de confiance quand à votre posture de parent
  • que votre conjoint mène une éducation néfaste pour vos enfants
  • que votre ex-conjoint cherche à monter les enfants contre vous
  • abandonné sur la question parental par votre ex-conjoint
  • etc.

Vous vous sentez dépassé, impuissant, déprimé, angoissé, dans une difficulté de communication dans un contexte de crise familiale

  • départ d’un des enfants de la maison
  • grossesse et arrivée d’un enfant
  • maladie d’un enfant, d’un parent
  • déménagement
  • décès dans la famille
  • etc.

Vous êtes vous-même, pour toutes ces raisons ou pour d’autres raisons aux prises avec les difficultés suivantes:

  • crise d’angoisse, phobies diverses, hypocondrie, etc.
  • dépression, tristesse, manque d’élan vitale
  • manque de confiance, difficulté à s’affirmer, difficulté à s’intégrer socialement
  • grande solitude
  • peur de la mort
  • relations difficiles et décevantes, sentiment d’être jugé
  • vécu d’inceste, d’abus sexuels, de viol
  • dépendance à l’alcool, à la pornographie, etc.
  • troubles somatique, handicap, maladies évolutives
  • souffrance liée à votre orientation sexuelle
  • etc.

Il n’y a que vous qui puissiez faire le premier pas…

Anouck Boulet de Bohan, 17 rue des Fossés Saint Marcel, Paris 5 et 74 rue de Patay, Paris 13. 06.63.60.31.83

 

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib